Test jeu vidéo
Publié le 19/11/2019 à 14h48 par Pikminouchon
Tropico 6
7 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

STRAT?GIE

"El Presidente" est de retour ! On peut être le dictateur d'un république bananière et ne pas manquer d'humour... C'est précisément dans la peau de ce Fidel Castro de pacotille que vous allez faire de votre pays, une grande puissance mondiale. Les fans connaissent déjà bien cet univers à la fois exigeant et sympathique, ce jeu de gestion en étant donc à son 6ème épisode. Les nouveautés sont là, bien entendu, mais le cœur du jeu n'a pas changé d'un poil de barbe...

En premier lieu, il faudra choisir d'incarner un homme ou une femme, tenue de dictateur à l'appui. Puis, il faut se lancer dans le grand bain : un mode didacticiel (indispensable pour les nouveaux venus...) est proposé, ainsi qu'un mode Histoire (des missions avec un fil conducteur assez anecdotique...), mais c'est certainement le mode bac à sable qui retiendra votre attention de gestionnaire chevronné !
Différentes approches économiques sont proposées (communisme, capitalisme, fascisme..), ainsi que diverses périodes historiques comme point de départ. De même, le budget de départ alloué peut être fixé à votre convenance, ce qui rendra la partie plus ou moins corsée, tel un bon rhum... Et puisqu'il s'agit de singer ce cher Fidel, pourquoi ne pas essayer de débuter avec la guerre froide ?

La grosse nouveauté de cette version est sans aucun doute l'absence d'une île unique à gérer, mais de tout un archipel ! Il va falloir relier toutes ces îles entre elles, construire les infrastructures nécessaires au déplacement des populations mais aussi des matières premières, éparpillées un peu partout. En gros, les habitués de la série devront repenser leurs vieux réflexes et reconsidérer leurs plans d'urbanisme.
La gestion des ports est essentielles et il y a même des pirates embusqués dans des criques à déloger... Le tourisme, les importations, la pollution, la culture et l'exploitation des sols, l'aménagement du territoire : les paramètres sont très nombreux et il est parfois hardu de trouver le petit grain de sable blanc qui grippe votre machine bien huilée. Des gilets jaunes, peut-être ?
Construire, créer, aménager seront votre lot quotidien et les appétits féroces de vos concurrents ne vous laisseront jamais le temps de souffler. Pour leur faire la nique, vous pouvez même piller les puissances adverses et leur voler leurs plus beaux monuments emblématiques. La tour Eiffel sous les tropiques, pourquoi pas finalement ?

Naviguer dans les nombreux menus sera votre souci constant, histoire de répondre aux desideratas de la populace (par le biais d'un système de factions) et d'optimiser vos ressources au maximum. Pour cette version console, un menu radiant concentrique est prévu, assez ergonomique finalement. A l'inverse, la construction au pad est souvent hasardeuse : faire des routes sinueuses à la manette se révèle être un vrai supplice que n'aurait pas renié ce cher Fidel !

Pour le reste, "Tropico 6" ronronne : il recycle ses fondamentaux, s'inspire un peu de ses concurrents et saupoudre le tout de rythmes cubains et de sable chaud ! C'est relaxant, amusant, instructif, et chaudement conseillé pour les joueurs qui n'ont pas peur d'engloutir des heures et des heures de jeu devant ce titre très complet, mais finalement un peu trop sage. Inutile de préciser que vous pourrez même truquer les élections...Ah, c'est trop !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ DANS LA PEAU DE FIDEL CASTRO !

+ LE CONCEPT DE L'ARCHIPEL

+ L'ÉQUILIBRE HUMOUR - GESTION

+ UN MENU TRÈS COMPLET !
- DIFFICILE DE TOUJOURS SAVOIR CE QUI NE VA PLUS.

- PEU DE NOUVEAUTÉS POUR LES FANS

- MANIEMENT AU PAD PARFOIS GALÈRE
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire