Test jeu vidéo
Publié le 11/07/2018 à 19h57 par Pikminouchon
Happy Birthdays
8 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

SIMULATION

Près d'un an après sa sortie sur PS4, le "god game" de Yasuhiro Wada retente sa chance sur la Nintendo Switch !
Pour mémoire, il s'agit d'un jeu où vous vous prenez tout simplement pour Dieu : un cube aride flottant dans l'espace vous est confié et, sous les conseils d'un petit avatar, vous allez le modeler à l'envie : tout un monde à façonner, la vie qui explose dans tous les sens, l'évolution à portée de main !
Toutes les audaces sont permises et les possibilités augmenteront au fur et à mesure, une fois le cube de base choisi parmi 4 proposés (une nouveauté de cette version Switch). Cette nouvelle version de Birthdays n'est plus désormais découpée en chapitres et se veut également bien plus accessible que la version PS4 : pas d'inquiétude, le titre est toujours aussi riche avec une pléthore de nouvelles espèces à créer et à découvrir, mais bénéficie d'une interface et d'une courbe de progression plus aisée à dompter.

Pour le reste, rien n'a changé : il va toujours falloir terraformer votre cube, en ajustant l'altitude et le rapport terre/ eau, afin de maîtriser la température globale et faciliter l'apparition de la vie. Au départ simples créatures unicellulaires, il faudra du temps et de la patience pour que celles-ci évoluent progressivement jusqu'à l'apparition des hominidés et de la civilisation.
L'environnement joue un rôle primordial et la variété est de mise: montagnes, lacs, océans, forêts primaires, abysses... En fonction du taux d'humidité, du climat et de tout un tas de petits facteurs, la vie s'épanouira rapidement ou fanera tout aussi vite. Allergiques aux statistiques, passez votre chemin !

Chaque action coûte des points de PV que vous pouvez recharger en zoomant en dehors du cube et en accélérant le temps qui passe. Plus vous assisterez à de nouvelles "naissances" d'espèces, et plus vous pourrez agir par la suite, votre expérience grandissant. De même, un système vous permettra de réchauffer ou refroidir certaines zones d'un coup, de raser les montagnes, de créer des sources d'eau, ou de favoriser l'évolution de certaines espèces animales (voire carrément d'en supprimer...).

Converti sur la Switch, Birthdays garde toutes ses qualités : son graphisme super mignon, sa grande richesse, son admirable petit côté encyclopédique, sa traduction française. Mieux, il est désormais jouable en nomade, partout et tout le temps : ce titre s'apprécie en effet sur la longueur, par petites sessions. On laisse son microcosme, on y revient, on l'affine, on le travaille... un énorme atout pour cette nouvelle version !
En dépit d'un réajustement dans son interface, il reste tout de même quelques petits défauts : des textes un peu petits en nomade, une musique fade et lancinante, des animaux vaguement amorphes sur la map... Ce genre de jeu ne brille que rarement dans sa présentation, seules comptent les possibilités de création.

Néanmoins, si vous aimez ce style de jeu très original ou si vous êtes tout simplement curieux, accueillez donc à bras ouverts cet ovni vidéoludique qui mérite toute votre attention. Une réussite !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ UNE VERSION NOMADE DE GRANDE QUALITÉ

+ LE CÔTÉ ENCYCLOPÉDIQUE

+ L'EAU, L'AIR, LA VIE !

+ KAWAI À SOUHAIT

+ LES RÉAJUSTEMENTS PAR RAPPORT À LA VERSION PS4
- QUELQUES TATONNEMENTS AU DÉPART

- LA MUSIQUE : BOF !

- DES TEXTES UN PEU PETITS
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire