Critique série
Publié le 09/01/2017 à 15h56 par Ciné Vor
The OA - Saison 1
8,5 /10

Après un évanouissement dans la nature de sept longues et interminables années, Prairie Johnson est de retour chez elle. Qu’a-t-elle fait durant cette absence ? A-t-elle été kidnappée ? Le doute plane. Une chose est néanmoins sûre : la jeune fille (qui est maintenant une adulte) a changé. En témoigne cette cécité mystérieusement évaporée…

Depuis le 16 décembre 2016, la plateforme de vidéo Netflix, propose une nouvelle création originale sous le titre "The OA".
"The OA", est une série composée à ce jour d’une première saison de Huit épisodes aussi palpitants les uns que les autres. Écrite et portée par la comédienne Brit Marling qui en 2011 avait co-écrit avec Zal Batmanglij et Mike Cahill les films : "Sound in my Voice" et "Another Earth".
Brit Marling tenait en 2012 la tête d’affiche du thriller écolo "The East", aux côtés d’Ellen Page ("Inception","Hard Candy"), puis incarnait la fille de Richard Gere dans le thriller "Arbitrage". "The East", "Sound in my Voice" et "The OA" sont des créations qui ont pour particularité d’avoir été co-écrite par l’actrice et Zal Batmanglij.

Cette nouvelle série à l'intrigue mystérieuse fut révélée seulement 3 jours avant sa mise en ligne par une bande-annonce des plus intrigantes. Produite dans le plus grand des secrets par les sociétés Anonymous Content et Plan B Entertainment, cette dernière n'est autre que la société de Brad Pitt et Jennifer Aniston qui produit de très grands films à succès pour le cinéma tels que "Les Infiltrés", Troie" ou plus récemment "The Big Short". La série semble promettre son lot d'émotions et de rebondissements dès les premières images.
Après le fabuleux succès de "Strangers Things", Netflix propose un nouveau récit sous forme de série qui à travers cette première bande-annonce semble nous promettre un bon spectacle, mais qu’en est-il vraiment ?

Pour ma part, c’est avec un avis des plus tranchés que je vais vous dire : OUI ! Vous devez regarder cette formidable série ! Tout d’abord, parce que la trame est tout bonnement originale, mais surtout parce que le divertissement y est plein de mystères, de rebondissements et d’émotions, les promesses sont belles et bien tenues. Brit Marling, réussit le pari fou de nous séduire dès les premières minutes, convoitant sans difficulté notre curiosité. Entre thriller et science-fiction, l’intrigue s’avère bouleversante et captivante, sa narration impeccablement relaxante et euphorisante et la quête de réponses, dans laquelle elle nous entraîne, nous divertit autant qu’elle nous émoi. Je ne voudrais pas vous en dire trop, mais honnêtement cette aventure est une enquête de personnalité efficace, qui propose des ingrédients spirituels et scientifiques dans un halo de sentiments aussi purs que touchants, son final, est sublime et vous prend les tripes jusqu’à vous faire frissonner pour de multiples raisons.
Vous l’aurez donc compris, ces huit épisodes m’ont complètement emballer, le casting y est percutant, son interprète principale m’a carrément séduit et la narration de cette tragédie théologique est dotée d’une mise en scène brillante, héroïque et nerveuse.

À noter que les fans de "The Walking Dead" pourront reconnaitre aisément au casting : Scott Wilson qui a interprété Hershel Greene et Jason Isaacs ("Brotherhood", "Awake", "Harry Potter"), Phyllis Smith ("The Office"), Emory Cohen ("Brooklyn"), Sean Grandillo ("Scream"), Alice Krige ("Star Trek: First Contact", "Silent Hill"), Patrick Gibson ("The Tudors"), Brendan Meyer ("Mr. Young", "The Guest").

En conclusion, "The OA" est une série à ne pas manquer !

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire