Critique série
Publié le 23/11/2018 à 13h25 par Floriane
Britannia - Saison 1
6,5 /10

43 ans après J.C., l'invasion romaine de ce qui va devenir le Grande-Bretagne. L'armée impériale romaine retourne écraser la Britannia, un territoire mystérieux tenu par de sauvages guerriers et de puissants druides.

En manque de "Game of Thrones" ou "Vikings" ? "Britannia" est faite pour vous ! Présentée comme la petite s½ur de ces séries phénomènes, "Britannia" surfe clairement sur la vague des séries historiques et fantasy. Mais il serait dommage de réduire ce show britannique à ces modèles.

Créée par Jez Butterworth ("Edge of Tomorrow"), Tom Butterworth et James Richardson ("Kiss Kiss Bang Bang"), "Britannia" conte de manière très romancée l'invasion de la Bretagne (notre Grande-Bretagne actuelle) par les Romains. Avec son budget plus restreint que les productions HBO, le côté épique de cette guerre sanglante manque cruellement à la série. Mais elle se rattrape du côté de ses intrigues et de ses personnages.

Dès le pilote, les scénaristes nous plongent dans un récit riche avec une multitude de personnages plus intrigants les uns que les autres. Bien qu'un petit problème de rythme vienne entacher les premiers épisodes, de fil en aiguille, les différentes intrigues se rejoignent jusqu'au final intense de la saison.

La très grande liberté historique permet à la série de mélanger comme elle le souhaite le fantastique à son récit. Ce côté fantasy est incarné à l'écran par les druides. Mais ici vous ne verrez pas de vieilles hommes barbus et sages, mais des jeunes hommes et femmes grimés, tatoués et loin d'être vertueux. Dans cette version, les druides restent des êtres magiques puissants, mais pour le côté vertueux on repassera. Ils manipulent pour assouvir des dessins obscurs. Mais ce côté imprévisible ajouté à leur magie en font les personnages les plus passionnants de la série avec Kerra et Aulus.

Interprétée par la talentueuse Kelly Reilly ("L'Auberge Espagnole"), la Princesse Kerra est un personnage féminin comme on aime en voir dans ce genre de séries. Souvent comparée à la Lagherta de "Vikings", Kerra ne cesse de surprendre par ses choix peu communs et sa volonté de fer pour sauver son peuple. Indépendante et forte, on a hâte de voir le développement du personnage dans la saison 2 déjà commandée par la chaîne anglaise Sky Atlantic.

L'autre personnage charismatique se trouve du côté de l'envahisseur : le Général Aulus Plautius, incarné par David Morissey. Les fans de "The Walking Dead" se rappelleront de lui en gouverneur sociopathe et borgne. Dans la peau du Général romain, l'acteur britannique offre une fois de plus une performance hallucinante. Entre folie furieuse et froideur effrayante, Aulus est un personnage énigmatique en plus d'être un méchant que l'on adore détester.

Côté esthétique, la série tente des choses avec notamment des filtres de couleurs dans les scènes où la magie intervient et son générique aux couleurs vives. On aime ou on n'aime pas, mais ça a le mérite d'être original et de donner une vraie identité à la série. Et pour finir, la réalisation utilise à merveille les paysages de ses lieux de tournage situés au Royaume-Uni et République Tchèque.

Avec ses intrigues politiques et familiales captivantes, ainsi que sa distribution charismatique, "Britannia" devrait ravir les amateurs de séries historiques et fantasy. La saison 2 sera diffusée dès mars prochain sur Sky Atlantic.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire