Critique film
Publié le 13/07/2018 à 12h44 par Kévin Aubin
The Passenger
7,5 /10

Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers !

Jaume Collet-Serra quitte son Espagne natale dès 18 ans pour Los Angeles avec l'ambition de devenir réalisateur. Il commence par se faire la main en réalisant des publicités et clips vidéo. En 2005, un producteur lui donne sa chance et l'engage pour réaliser son premier film, La Maison de cire. Deux ans plus tard, il s'attaque à nouveau à un film d'horreur avec Esther. Il change ensuite de genre de films et signent des thrillers d'action dans lequel il dirige l'acteur irlandais Liam Neeson. Et en 2016, il revient à l'horreur avec Instinct de survie.

En 2018, il revient avec un nouveau thriller d'action et retrouve son acteur fétiche pour The Passenger. Habitué des thrillers d'action, Jaume Collet-Serra se retrouve en terre connue avec ce nouveau long-métrage. L'histoire comme pour la plupart de ses films tient se résume en quelques lignes mais ne vous fiez pas à ça puisqu'elle peut réserver bon nombres de rebondissements. Et c'est là où le réalisateur excelle, avec une histoire classique l arrive à dérouler une trame narrative aux rebondissements multiples et tient en haleine son spectateur tout du long. Ainsi, le film est rythmé, sans temps mort et agréable à suivre. En terme d'action, le spectateur est comblé avec des scènes bien orchestrées et le suspense est au rendez-vous. Certes, dans l'ensemble le film est prévisible et manque d'effets de surprise mais dans le genre c'est divertissant et au final c'est tout ce que l'on demande. Quand on va voir ce genre de film on sait à quoi s'attendre et si le contrat est rempli alors c'est très bien comme ça. Et une fois de plus, le réalisateur nous prouve que même dans un espace clos, ici un train, on peut faire un thriller de qualité. On espère simplement que le prochain film du réalisateur se renouvèlera un petit peu ne serait-ce que par le scénario et les différentes idées proposées.

Quoiqu'il en soit, Jaume Collet-Serra est toujours aussi bon derrière la caméra. La mise en scène est efficace et profite aux acteurs, les décors se limitant principalement au train sont de bonne facture, la photographie assez sobre joue sur les tonalités pâles et légères pour créer une atmosphère tendue et la bande-son est classique dans le genre. Une réalisation efficace qui va droit à l'essentiel et qui est attendue dans ce genre de film.

Liam Neeson collabore une nouvelle fois avec Jaume Collet-Serra pour notre plus grand plaisir. Que l'on soit fan ou non de l'acteur, il faut bien dire qu'il a un charisme de fou et qu'il arrive à emporter tout le monde avec lui. Même s'il faut bien avouer que l'âge est là, Liam Neeson assure toujours autant et se défend comme il peut. Et c'est dans ce genre de films qu'on aime le voir. Il porte l'ensemble du film sur ses épaules et tout repose sur lui mais n'oublions pas la pléiade de personnages secondaires. Avec des têtes plus ou moins connues du public, le casting est bien fourni et permet à chaque acteur de faire son petit numéro comme il se doit.

Pour sa nouvelle réalisation, Jaume Collet-Serra fait ce qu'il sait faire et il le fait bien. Sans prendre trop de risques, il nous sert un Liam Neeson movie que l'on prend une nouvelle fois plaisir à regarder. Un petit plaisir coupable pour les fans de la première heure de l'acteur.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire