Critique film
Publié le 16/04/2018 à 13h31 par Julien
The 28 Heroes
7 /10

Novembre 1941. Alors que les forces allemandes progressent vers Moscou, un groupe de 28 soldats sous les ordres du général Ivan Panfilov va livrer un combat homérique face à la 11e Panzer Division du 3e Reich. Au prix d'un incroyable sacrifice, équipés uniquement d'armes de poing et de quelques grenades, ils parviennent à stopper 54 tanks allemands.

Très gros succès lors de sa sortie en salle en Russie, "The 28 Heroes" est un film de guerre spectaculaire qui retrace la version officielle issue de l’article de Vasily Koroteev publié le 27 novembre 1941 dans le journal de l’Armée Rouge, et qui raconte l'histoire de 28 soldats, tous tués, qui auraient détruit 18 panzers le 16 novembre 1941 et stoppé ainsi l’avance de la Panzer Division.

Co-financé par une campagne de "crowfunding", ce film mérite largement le coup d’½il de part ses effets spéciaux spectaculaires et le jeu de ces acteurs.
Même si le film a tendance à s'éloigner de la reconstitution historique pour se focaliser sur l'exploit national réalisé par ces soldats, "The 28 Heroes" a le mérite de nous proposer une vision fidèle à l'histoire.
Ce dernier n'a rien à envier aux autres films de guerre comme "Il faut sauver le soldat Ryan" ou plus récemment "Dunkerque" qui brille également dans leur domaine.

La mise en scène dynamique et maîtrisée de Kim Druzhinin et Andrey Shalyopa a le mérite de donner du souffle et du coffre au métrage.
La bande son de Mikhail Kostylev sert à merveille le métrage et accompagne avec une grande efficacité les séquences d'actions du film.

On saluera également l'excellent jeu d'acteur du casting portés par des figures du cinéma russe dont Aleksandr Ustyugov, Yakov Kucherevky et Azamat Nigmanov.

Bref "The 28 Heroes" est digne d'un grand film d'aventure portés par un casting de choc et d'une mise en scène musclé le tout servis par une bande son tonique.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire