Critique film
Publié le 06/05/2019 à 14h47 par Kévin Aubin
Sale Temps à l'Hôtel El Royale
10 /10

En 1969, sept étrangers, qui ont tous en commun un secret à enterrer, se retrouvent au El Royale, un hôtel miteux sur les rives du Lac Tahoe, à cheval entre la Californie et le Nevada. Ils ont une nuit pour se racheter... avant d'être envoyés en enfer.

Drew Goddard démarre comme assistant de production et passionné d'écriture il rédige un scénario non commandé pour la série culte d'HBO Six Feet Under, ce qui lui permet de se faire engager comme scénariste. Il participe ainsi à l'écriture de plusieurs épisodes de séries télévisées mais aussi de scénarios pour le cinéma. En 2012, il saute le pas et met en scène son premier film, La Cabane dans les bois, qui réinvente et repousse les conventions du genre horrifique. En parallèle, il continue l'écriture de scénarios pour de grosses productions hollywoodiennes et crée la série à succès Marvel/Netflix Daredevil.

En 2018, il revient avec le thriller Sale temps à l'hôtel El Royale. Attention ce que vous verrez vous surprendra voire vous étonnera au point que vous ne vous en remettrez peut-être pas; vous crierez au chef d'oeuvre ! Drew Goddard après s'être réapproprié le genre horrifique revient avec sa version du thriller et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a tout d'un réalisateur de génie. Il emmène son spectateur dans un huis clos à l'histoire retorse telle une enquête façon Cluedo où les faux-semblants, le jeu de dupes et les retournements de situations sont légion. Une histoire rythmée par sept personnages qui ne se connaissent pas et que le spectateur observera avec attention tout le long du film. Bien évidemment, rien n'est écrit d'avance et le réalisateur a bien compris que pour mieux brouiller les pistes il fallait mettre le spectateur dans une situation confortable avant de l'y enlever. Ainsi, le film va là où on ne l'attend pas pour le meilleur et surtout surprend dans sa narration interrompue par des ellipses narratives inattendues mais essentielles dans la compréhension du récit. Tel un film épisodique où l'on apprend à découvrir chaque personnage, le spectateur va de surprises en surprises et ne perd pas une miette de chacune des situations entre des moments intimistes aux dialogues savoureux et au rythme lancinant, et des moments d'action sèche et brute pour le moins jouissifs. Une oeuvre qui rappelle Les Huit salopards de Quentin Tarantino ça ne peut qu'être excellent, la preuve en est avec ce film.

Drew Goddard mène son film avec minutie et signe une réalisation d'anthologie. La mise en scène 60's-70's immerge complètement le spectateur dans une autre époque qu'il s'y croit réellement, les décors se limitant principalement à un grand hôtel sont superbement travaillés, la photographie très vintage est sublime et que dire de la bande-son qui profile des musiques enivrantes qui collent parfaitement à l'ensemble du film.

Le métrage est porté par un casting dantesque où principalement sept acteurs se donnent la réplique : Jeff Bridges s'il fallait encore le présenter prouve qu'à presque 70 ans il en a encore sous la pédale, Chris Hemsworth compose un rôle d'anti-héros jouissif et décapant, Jon Hamm avec sa classe naturelle est là où on ne l'attend pas et Dakota Johnson surprend à jouer un rôle simple en apparence mais plus complexe qu'il n'y paraît. Deux jeunes acteurs viennent compléter le casting, Lewis Pullman et Cailee Spaeny, et ils sont tous deux excellents. Mais celle qui fait la plus forte impression est Cynthia Erivo, qui pour son premier rôle au cinéma, arrive à tenir la dragée haute à ces collègues acteurs plus expérimentés et surtout mène le film tout de son long avec talent et conviction. Un casting de choix qui fait la grande force du métrage.

Pour sa nouvelle réalisation, Drew Goddard arrive une fois encore à nous surprendre en prenant le contrepied du thriller classique et en se réappropriant le genre à la perfection. Une oeuvre qui divisera certainement les spectateurs mais qui ne manquera pas de faire parler d'elle. Et que dire du casting incroyable où chaque acteur excelle. A ne surtout pas manquer.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire