Critique film
Publié le 18/04/2018 à 14h49 par Grégory
Rendel
6,5 /10

Un homme devient Rendel, un super-héros justicier et masqué, pour se venger de l'organisation criminelle Vala, responsable du meurtre de sa famille...

Disposant d'un budget assez important pour son pays d'origine, "Rendel" est un long métrage qui nous vient tout droit de Finlande et qui exploite le thème maintes fois usé du super-héro. Enfin, plutôt du "dark" super-héro comme "Spawn" ou "The Punisher". D'ailleurs, quand on lit le synopsis ou que l'on découvre l'étalonnage particulier du film avec une prédominance de couleurs froides, on comprends très vite que l'intrigue est très sombre par rapport à l'univers de Marvel voire même de DC Comics.

Avec un scénario qui manque d'originalité et qui n'échappe pas aux clichés du genre, le véritable intérêt du film réside principalement sur les nombreuses scènes d'action et de baston que l'on nous réserve avec une mise en scène et un montage dynamiques sans oublier une bande son énergique qui colle parfaitement à l'intrigue. Comme je l'ai précisé auparavant, l'image a été tout particulièrement soignée avec un choix judicieux au niveau des couleurs.

Pour le cast, il s'agit principalement de personnes peu connues dans notre pays, certains ont même très peu d'expérience dans le milieu mais néanmoins, ils s'en tirent tous très bien. Nous avons ainsi Kristofer Gummerus très convaincant dans le rôle de Rendel, Rami Rusinen, Matti Onnismaa ("L'autre côté de l'espoir"...), Renne Korppila et Bianca Bradey ("Road of the Dead"...).

Bref, "Rendel" n'est peut être pas le film de super-héro de l'année mais il n'en reste pas moins divertissant avec en outre son lot de scènes de combats efficaces et bien chorégraphiées.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire