Critique film
Publié le 30/10/2018 à 12h53 par Grégory
Men of Honor
7 /10

Mars 1918. La compagnie C de la British Army Infantry du Capitaine Stanhope va prendre son tour de garde de 6 jours dans les tranchées, près de Saint-Quentin. Dans cette guerre de position qui s'éternise, les Allemands s'apprêtent à lancer l'assaut de la dernière chance pour percer les lignes alliées. Malgré l'imminence du déluge de feu qui s'annonce, les officiers de la compagnie et leur cuisinier rêvent de confort et de bonne chère, quand Raleigh, jeune officier frais émoulu de l'école, arrive sur le champ de bataille. Il a fait un long voyage pour rejoindre au combat son ami Stanhope, son ex-surveillant de lycée et amoureux de sa soeur, devenu un homme sombre, dévoré par l'alcool et l'angoisse. Alors que le piège va lentement se renfermer, ces hommes vont devenir des frères d'armes, héros anonymes au coeur des tranchées, soudés par la force et le courage de chacun...

Nouvelle réalisation du cinéaste Saul Dibb, on lui doit en outre les films "The Duchess" en 2008 et "Suite Française" en 2014, "Men of Honor" est un long métrage de guerre britannique qui s'avère être une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre "Journey's End" de Robert Cedric Sherriff. Écrit par Simon Reade, l'intrigue se déroule pendant la Première Guerre Mondiale, en mars 1918, où nous suivons un petit groupe de soldats envoyés dans les tranchées qui attendent la mort sous les bombardements ennemis.

Écrit finalement comme un Drame plutôt comme un film de guerre, nous nous intéressons plus particulièrement à nos différents personnages affaiblis mentalement et physiquement, d'une manière ou d'une autre, par les horreurs de la guerre. Même si on nous réserve quelques scènes d'action, les rebondissements sont au final mis de côté pour se concentrer surtout sur la psychologie des protagonistes et les conséquences dramatiques des atrocités de la guerre sur le moral des soldats. Ce que l'on peut regretter aussi c'est une intrigue beaucoup trop prévisible qui manque cruellement d'originalité. En ce qui concerne la mise en forme, les décors sont soignés, les costumes réalistes, les effets spéciaux réussis et la réalisation bien travaillée.

Pour le casting, on retiendra les présences de Sam Claflin ("Hunger Games - L'embrasement"...), Asa Butterfield ("La Stratégie Ender"...), Paul Bettany ("Avengers : L'ère d'Ultron"...) et Toby Jones ("Jurassic World : Fallen Kingdom"...). L'ensemble des acteurs s'en tire tous très bien avec une préférence pour Asa Butterfield qui sort un peu du lot.

En résumé, malgré un manque d'originalité, "Men of Honor" est un long métrage poignant et réaliste qui rend un vibrant hommage à tous ces héros tombés au champ d'honneur.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire