Critique film
Publié le 25/04/2019 à 13h42 par Floriane
Avengers : Endgame
9 /10

Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion d’un des chapitres de l’Univers Cinématographique Marvel.

En 2008, "Iron Man" premier du nom lançait le début du MCU (Marvel Cinematic Universe) et le succès des super héros à l'écran. Une vingtaine de films plus tard, la saga, autant adorée par certains, que détestée par d'autres, se conclut avec un film somme de 3 heures : "Avengers : Endgame" réalisé par Anthony et Joe Russo. Après la fin traumatisante de "Avengers : Infinity War", où la moitié de l'univers était anéantie par Thanos, "Endgame" a la lourde tache de donner une conclusion satisfaisante à un arc narratif étalé sur 11 ans, en plus de combler les attentes de millions de fans.

Pour vous laisser le plaisir de découvrir "Endgame" comme il se doit, cette critique est garantie sans spoilers.

Après une scène d'ouverture glaçante où nous revivons le "snap", nous retrouvons les Avengers une vingtaine de jours après les événements d'"Infinity War". Vaincus, les héros nous sont montrés sous un jour plus humain et fragile. Le film comprend que l'essence du MCU n'est pas le spectaculaire, mais ses personnages. Le film est alors construit autour d'eux. En particulier les six originaux : Iron Man (Robert Downey Jr.), Captain America (Chris Evans), la Veuve Noire (Scarlett Johansson), Thor (Chris Hemsworth), Hulk (Mark Ruffalo) et Hawkeye (Jeremy Renner).

Après une première partie qui relève plus de l'exposition, la deuxième replace les enjeux grâce à un twist dont on taira le contenu ici. S'ensuit un subterfuge facile, mais efficace, par lequel le film emprunte un chemin nostalgique et ultra-référencé pour toute personne ayant suivi le MCU depuis le début. Certains hurleront au fan-service, pourtant cette partie contient de vrais moments d'émotions.

Mais ce n'est rien face à un acte final jouissif et généreux. L'apothéose dont rêvaient tous les fans du MCU ou de comics. Les frères Russo offrent un spectacle épique aux multiples rebondissements et regorgeant de moments héroïques mémorables, dont un plan, qui, on l'espère, annonce le futur du MCU. Un futur déjà teasé dans les séquences finales, et dont on a hâte de voir le résultat à l'écran.

Mais comme souvent chez Marvel, cette générosité folle est ternie par toujours les mêmes défauts. Une mise en scène approximative (même s'il y a de l'amélioration), une bande originale décevante (contrairement à "Infinity War"), des incohérences, et cet humour si cher au studio et pourtant assez lourd.

Loin de la déception redoutée, "Avengers : Endgame" est une conclusion déchirante de 11 ans de MCU. Un baroud d'honneur émouvant pour certains personnages. Et surtout un cadeau pour les fans qui suivent cet univers depuis tant d'années. Marvel Studios l'avait annoncé, après ce film le MCU ne sera plus jamais pareil. Et après avoir vu "Endgame", nous sommes plus que curieux de voir ça.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire