Test jeu vidéo
Publié le 08/02/2017 à 14h51 par Pikminouchon
Shin Megami Tensei IV : Apocalypse
8 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

ACTION RPG

"Shin Megami Tensei" (SMT) revient sur 3DS dans une nouvelle version faisant directement suite à l'épisode 4... Pas tout à fait un épisode 5, c'est plutôt une nouvelle histoire qui nous est racontée ici, indépendante de la précédente, mais qui en reprend les lieux, les événements et certains personnages emblématiques. Soyons francs : si vous avez parcouru le précédent épisode, vous aurez souvent l'impression de jouer au même jeu, beaucoup d'éléments ayant été recyclés. Seul le scénario, passionnant, saura vous maintenir devant l'écran, d'autant que cet opus apocalyptique améliore très franchement l'ergonomie du gameplay (des cartes enfin lisibles et exploitables, ça n'a pas de prix!).

Dans un Tokyo dévasté, à l'abri sous le dôme de protection (c'est l'épilogue de l'épisode précédent...), les humains tentent de survivre et tous leurs espoirs reposent sur Fynn, le samurai légendaire. Le salut viendra pourtant de Nanashi, le "godslayer", que vous incarnez désormais : après 2 heures de jeu molassones et introductives, un twist intervient et accélère brutalement le rythme ! "Shin megami tensei 4 Apocalypse" peut enfin commencer et ne vous lâchera pas avant une bonne trentaine d'heures... et plus si affinités !

Il faut dire que le RPG d'Atlus utilise une ficelle bien connue des rôlistes : la collectionnïte aigüe de monstres. Dans ce jeu, les combats au tour par tour vont s'enchaîner classiquement et vous devrez maîtriser le système du "Press Turn" : anticipez les faiblesses de vos adversaires pour gagner des tours de combat, booster vos capacités ou obtenir des coups supplémentaires. Bref, exploitez les failles de l'ennemi pour le rouer de coups et ne plus le lâcher. Ce système, élément fondateur de la série SMT, rend les combats à la fois dynamiques et tactiques.

Pour rendre les affrontements plus aisés, vous devrez donc recruter les démons que vous aurez précédemment rencontrés : par le biais de dialogues, ralliez les à votre cause en essayant de les convaincre. Ces passages sont un élément clé du jeu, pourtant un peu frustrant car la réussite de la négociation semble très souvent aléatoire. On dira ce qu'on voudra, le système est assez original...
Bien sûr, il faudra parvenir à se constituer une équipe de combattant la plus équilibrée possible, ou plutôt la moins sensible possible aux altérations d'état les plus communes.

Car "Shin Megami Tensei" ne fait pas de cadeaux.
Même si avec le temps la série est devenue moins hardcore qu'à ses débuts, on reste bien loin de son petit cousin Persona, désormais bien plus populaire chez les joueurs. Un bon conseil : sauvegardez tout le temps votre partie, car vous n'êtes jamais à l'abri d'un game over inattendu ! Trois niveaux de difficultés sont accessibles et vous pouvez en changer à tout moment. A noter aussi que le niveau de difficulté normal ne nécessite pas de tourner en rond des heures pour renforcer son équipe : un déroulement normal des affrontements vous permettra le plus souvent de passer les boss sans trop d'encombres si vous savez correctement doser les caractéristiques de vos combattants. Reste que souvent, vous grinderez dans le seul but d'ajouter toujours plus de démons à votre "Pokédex".

Le sous-titre "Apocalypse" n'est pas vain : l'univers dépeint ici est sombre, très sombre, et le scénario de SMT ne s’embarrasse pas de certains personnages. Etrangement, certains dialogues des PNJ s'avèrent puérils fasse à la menace annoncée : est-ce pour détendre l'atmosphère ou est-ce un vrai défaut d'écriture ? Ce contraste entre univers démoniaque et dialogues un peu gnan-gnan peut agacer, dans un jeu qui ne va peut-être pas au bout de toutes ses idées, ni de son propos. Au passage, le jeu n'est pas traduit en français et se joue dans la langue de Justin Bieber : c'est sans doute le prix à payer pour la localisation inespérée d'un titre aussi particulier que SMT4 Apocalypse...

Mais qu'importe ! Avec son interface revue et corrigée depuis l'épisode précédent, son character design toujours aussi classe, son increvable système de Press Turn, et son côté Poké(dé)mon assumé, SMT 4 Apocalypse est un incontournable du RPG japonais. Et un parfait apéritif avant le prochain chef d'oeuvre d'Atlus, Persona 5, prévu pour avril 2017, cette fois sur PS4.
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ LE SYST?ME DE PRESS TURN, PROFOND ET TACTIQUE

+ LE DESIGN G?N?RAL

+ L'HISTOIRE, SES TWISTS, SES FINS?!
- TOUT EN ANGLAIS

- PAS TOUJOURS FACILE D'ACC?S POUR LES NOUVEAUX

- REDONDANT POUR LES ANCIENS
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  RECOMMANDATIONS :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire