Test jeu vidéo
Publié le 30/01/2018 à 15h02 par Pikminouchon
La Terre du Milieu : L'Ombre de la Guerre
7 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

ACTION - AVENTURE - INFILTRATION

Faisant suite à son prédécésseur "L'ombre du Mordor", "L'ombre de la Guerre" est un jeu d'action/aventure en temps réel se déroulant dans l'univers d'héroic fantasy créé par Tolkien pour son "Seigneur des Anneaux".

Retrouver l'univers de Frodon et compagnie est toujours un plaisir, mais la tâche n'est jamais facile quand il s'agit de rendre l'univers cohérent et de le tordre pour l'adapter aux exigences d'un produit vidéo-ludique : en conséquence, le studio Monolith Productions en charge du jeu a dû se résoudre à quelques concessions et à quelques libertés pour rendre l'ensemble à la fois plus digeste et accessible aux nouveaux venus... Les fans hardcore du "Seigneur des Anneaux" bondiront sur leur siège, mais soyez assurés que les scénaristes du jeu ont tout fait pour raccrocher les wagons avec la trilogie cinématographique de Peter Jackson.

Vous incarnez donc Talion, un rôdeur infiltré en Mordor (le pays du vilain Sauron, l'Oeil malfaisant et clairvoyant des films...) assisté de l'esprit de l'elfe Celebrimbor et d'un anneau de pouvoir spécialement "créé" pour les besoins de ce jeu... Votre objectif sera de partir à la reconquête des territoires occupés par Sauron en vous appuyant sur l'aide d'alliés à la fidélité variable.

Ce deuxième épisode reprend bien sûr le système instauré dans "L'ombre du Mordor", à savoir le "Nemesis System" : enrichi en possibilités, Talion pourra enrôler, dominer ou trucider toutes les créatures hideuses qui barreront son passage. Étoffer votre petite armée se fera par petites touches et se révélera bien vite être un travail de longue haleine !

Chaque nouveau membre de votre armée, recruté dans les rangs ennemis, a sa propre petite histoire (et les cicatrices qui vont avec...) et il n'est pas rare que votre destin et celui d'un général Orque se rejoignent régulièrement jusqu'à ce qu'il finisse par intégrer vos troupes !

Au cours d'un assaut, siphonnez donc l'esprit du premier Orque venu et avec un peu de chance, vous en apprendrez plus sur les faiblesses ou les vices du Capitaine ou du Général adverse que vous convoitez... Une fois rallié à votre cause, vous pourrez même décider de l'humilier ou de le faire combattre dans une arène dédiée afin d'en contrôler le caractère revanchard ou en amoindrir la puissance, mais gare à ne pas le rendre fou au passage ou vos efforts seront réduits à néant.
Découvrir les faiblesses de l'ennemi et les retourner à votre avantage : c'est précisément ce que le Nemesis System propose ici !

En bon bac à sable, le Mordor est ainsi divisé en 5 grandes zones que vous pourrez explorer à loisir et conquérir : inévitablement, les forts de Sauron sont toujours bien gardés mais vous pourrez compter sur les pouvoirs de votre anneau elfique pour posséder l'esprit des guerriers Orques afin d'atteindre plus facilement le Gradé qui tient la zone.
Chaque gradé a ses propres caractéristiques, ses propres compétences au combat, mais aussi son propre titre (le "hurleur" ou le "poète", entre autres) : si vous parvenez à les canaliser et à faire en sorte que vos soldats les acceptent parmi eux, les nouveaux généraux pourront aider grandement à la conquête des forteresses de Sauron.

Une grosse partie du gameplay consiste ainsi à s'informer et à diviser les rangs adverses pour augmenter ses chances de survie au milieu de cet environnement hostile, même si aucune défaite n'est pénalisante.
Clairement, la progression dans ce monde ouvert rappelle les meilleurs "Assassin's Creed" ou la série "Batman" de Rocksteady, ce qui est plutôt flatteur comme référence...

Dommage qu'on s'emmèle parfois les pinceaux en pleine mélée ou dans les menus franchement complexes. Monolith Productions aurait quand même pu assainir l'interface avec ce second opus. A trop vouloir enrichir la recette de base, les développeurs ont alourdi le gameplay, comme si la richesse du lore n'y suffisait pas !

En plus des libertés prises avec le matériau d'origine (en particulier Arachné, ici étrangement humanisée !), l'histoire est très diluée et dépend surtout de la façon dont vous constituez votre armée... Beaucoup d'éléments contextuels sont disséminés ici et là (artefacts anciens à dénicher, poèmes elfiques à reconstituer...) mais les missions annexes n'apportent pas grand chose à la trame principale. Pire, au bout de quelques heures de jeu, le grinding deviendra obligatoire si vous souhaitez vraiment inverser le rapport de force entre votre armée de renégats et celle de Sauron : à vous les heures à poncer méthodiquement chaque zone et à enrôler le moindre Général susceptible de renverser l'Oeil maléfique.

Avec ses nombreuses possibilités de gameplay et sa narration évolutive, unique à chaque partie et à chaque joueur, "La Terre du Milieu : l'Ombre de la Guerre" est un titre intéressant pour les amoureux d'héroic fantasy, en dépit de quelques maladresses de conception et d'un rythme qui perd en intensité au fur et à mesure que l'on se rapproche de Sauron. Bien mais pas top !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ LE SYSTÈME NÉMÉSIS, AMÉLIORÉ ET SURPRENANT !

+ UNE NARRATION ORIGINALE ET INTÉRESSANTE

+ UN UNIVERS TOUJOURS AUSSI ACCROCHEUR
- LOURDEUR DE L'INTERFACE...

- UN SCÉNARIO QUI PREND BEAUCOUP DE LIBERTÉS AVEC TOLKIEN

- RÉPÉTITIF ET LOURD AU BOUT DE QUELQUES HEURES !
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire