Test jeu vidéo
Publié le 08/08/2017 à 16h16 par Pikminouchon
Hey ! Pikmin
7 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

ACTION - PLATE-FORME

Les Pikmins sont de retour... sur 3DS ! On espérait plutôt un épisode canonique sur la Switch mais Nintendo en a décidé autrement. Il faut dire que cet opus est totalement à part dans la série : développé par un éditeur satellite de Big N, ancien de chez Sega, Arzest, il remet totalement à plat le concept originel (diriger une armée de 100 Pikmins avec un cycle jour/ nuit...) au profit d'un jeu de Plate-forme en vue de côté. Alors, ils restent frais et craquants, les Pikmins ?

Comme toujours, cet incorrigible chauffard de Capitaine Olimar se crashe sur une planète inconnue. Et comme toujours, les Pikmins (rouge, jaune, bleu, gris et rose) vont lui prêter main forte pour récupérer les 30000 graines de lumium nécessaires pour faire redémarrer sa fusée et rentrer au bercail...
On connaît la chanson : il va falloir user des compétences de chaque catégorie de Pikmin pour qu'Olimar puisse farmer un maximum de lumium, en terrassant quelques ennemis au passage.
Vous dirigez donc Olimar au stick et envoyez les Pikmins sur leurs cibles avec le stylet. La jouabilité utilise le double écran de la 3DS et si les commandes répondent au poil, il faut toujours avoir un ½il sur les deux écrans de la console. Simple et efficace.

Les habitués de la série le savent : chaque couleur de Pikmin a ses caractéristiques propres (les rouges résistent au feu, les jaunes à l'électricité, les bleus savent nager...) et le jeu introduit chaque espèce au fur et à mesure de la progression du joueur.
De ce fait, les petits puzzles entravant l'exploration d'Olimar et de sa horde (jusqu'à 20 Pikmins simultanément) seront de plus en plus compliqués à mesure que les Pikmins seront variés et nombreux.
Très souvent, résoudre un puzzle ou trouver l'accès à une porte perdue dans le fin-fond du décor, c'est l'occasion de mettre la main sur un des 3 trésors que contient chaque niveau. Toujours sympathique, chaque babiole est décrite avec humour et avec l’½il extérieur qu'aurait un alien qui trouverait un objet de notre quotidien dont il ignorerait totalement l'usage. C'est aussi dans ces moments que Nintendo fera quelques clins d’½ils malicieux à ses fans, mais chut !

Le jeu est fort joli : réalisé en 3D avec vue de profil, il n'offre certes qu'une petite vingtaine de Pikmins affichés simultanément, mais le bestiaire propre à la série répond présent, le tout gambadant joyeusement dans une nature champêtre et verdoyante. Les effets spéciaux (brume, particules, effets de lumière...) sont discrets mais jamais pénalisant pour la lisibilité de l'ensemble : "Hey ! Pikmin" est une belle réussite pour un support aussi vieillissant que celui de la 3DS !

L'aventure s'étale, quant à elle, sur plusieurs mondes, entrecoupés de petits niveaux thématiques : parfait pour le snack-gaming. Les niveaux ne sont peut-être pas bien longs, mais souvent blindés de petits secrets à découvrir et suffisamment variés pour surprendre le joueur. Pour les plus acharnés, arriver à débusquer un maximum de lumium, avec les 3 trésors et sauver 20 Pikmins par niveau, c'est l'assurance d'une belle durée de vie pour ce soft... Le rythme général du soft est lent, certes, mais le jeu n'est en contre-partie jamais stressant : "Hey ! Pikmin" n'est pas là pour vous mettre les nerfs en pelotte, mais plutôt pour vous dépayser...

Pour goupiller le tout, et compléter l'aventure principale, Arzest et Nintendo ont introduit un concept parallèle de "parc pikmin" : toutes les petites créatures sauvées y seront entassées et pourront, pendant que vous explorez les niveaux principaux, farfouiller dans des zones spécifiques et récupérer encore plus d'objets et de lumium. L'idée est sympa mais dans les faits, le résultat est raté : aucune interaction, aucun intérêt véritable... Il s'agit juste de grappiller des items supplémentaires. Ce mode de jeu a sans doute été intégré à l'arrache, en fin de développement, et se révèle totalement dispensable. La compatibilité avec certains amiibo offre également le même résultat : vous farmerez plus vite et vous aurez plus de Pikmins dans votre cheptel. Bof !

Tous ces bonus font que "Hey ! Pikmin" est un jeu très facile : tout le plaisir réside alors dans la découverte des niveaux, leur exploration. La cible est plutôt enfantine (en accord avec le support), il faut bien l'avouer. Les joueurs plus expérimentés auront toutefois le bonheur de se plonger dans un jeu frais, zen et s'attendriront sans aucun doute devant les petites scénettes que nous servent les Pikmins au cours des niveaux. Bref, "Hey ! Pikmin" n'est pas le tube de l'été mais une petite ritournelle joyeuse qui vous restera dans la tête quelques heures, sous le soleil des vacances... Déjà pas mal !
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ C'EST PIKMIN !

+ SUPER ZEN ET RELAXANT

+ PLEINS DE TRUCS BIEN PLANQUÉS

+ LES ADORABLES SCÉNETTES...
- FINI LE CONCEPT D'ORIGINE !

- PLUS DE CYCLE JOUR-NUIT

- TRÈS FACILE

- LE PARC PIKMIN, BIEN NAZE
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire