Test jeu vidéo
Publié le 11/07/2017 à 11h44 par Catheolia
Cooking Mama : Sweet Shop
8,5 /10
PLATEFORME
ÉDITEUR DU JEU VIDÉO

SIMULATION

Depuis 10 ans maintenant, les apprentis cuisiniers s'appliquent à confectionner des recettes sous la direction de Mama, cuisinière avertie qui nous guide étape par étape.
Aujourd'hui la franchise signe son retour en ouvrant une boutique de confiserie. Charlottes, crêpes, macarons, gâteau de mariage... attention les yeux et ne bavez pas trop !

"Cooking Mama : Sweet Shop" démarre avec votre boutique de confiseries, pour le moment vide, qu'il va falloir gérer tout au long du jeu. En commençant bien sûr par apprendre à confectionner des pâtisseries en tout genre.
L'essentiel du jeu se tient d'ailleurs là. Une soixantaine de recettes apparaissant au fur et à mesure de votre progression, qu'il va falloir maîtriser pour remplir votre boutique de clients et pouvoir gagner des tickets. On attrape donc le stylet et on sélectionne la recette à apprendre : Mama arrive avec les étapes à suivre.
Ces étapes prennent la forme de mini-jeux simples mais amusant, accessibles aux enfants qui relèvent ainsi le défi de ne pas renverser le plat, ne pas fouetter la crème trop fort ou faire attention au vent qui souffle par la fenêtre ouverte quand ils saupoudrent la bûche de sucre glace. Des épreuves simples, guidées et donc parfaitement adaptées au public ciblé par le jeu.
L'ambiance est colorée et enjouée, surtout que pas de panique : même si vous ratez une étape, Mama rattrape le coup. Pas de déception ou de frustration de ne pas arriver au bout de la recette.
Parce que la dernière étape est la plus importante : la décoration. Là, on peut s'en donner à c½ur joie.

En plus des recettes à apprendre, il y a la boutique à tenir. Les clients affluent au fur et à mesure des nouvelles recettes et il faut les servir. Ce qui permet de collecter des tickets qui donne accès à la boutique, petite caverne aux merveilles pour les enfants qui pourront alors à leur guise décorer la boutique, customiser la cuisine ou même changer le tablier et le bandeau de Mama.

Au bout d'un petit moment, on fait la connaissance de Sweet Madam, une cliente qui cherche les talents culinaires afin de les faire connaitre au monde entier. C'est ainsi que vous pourrez ouvrir une boutique de Cupcake au Japon.

Côté technique, le jeu utilise bien les caractéristiques de la console, faisant tour à tour usage du stylet, des fonctions gyroscopiques et même du micro. La précision parfois est un peu floue mais on s'en accommode vite.

Vous l'aurez compris, "Cooking Mama : Sweet Shop" s'adresse avant tout à un jeune public, même si les adultes peuvent y trouver un bon amusement... ou des idées recettes.
Mais pour une petite fille de 7 ans*, c'est parfait pour se lancer des petits défis avec son stylet.
D'autant plus qu'un mode multijoueur est disponible pour se lancer des challenges culinaires.

Alors courez vite chez Mama, les confiseries n'attendent plus que vous ! :)

*(Je tiens à remercier ma co-testeuse qui a fait le tour du jeu plus vite que moi, prise dans les pâtisseries et la décoration de sa cuisine. J'ai d'ailleurs eu du mal à récupérer la cartouche. Mais au final, elle m'a aidé à rédiger cet article parce que "il est trop rigolo et bien ce jeu Maman. Faut le dire.").
+
LES POINTS FORTS
LES POINTS FAIBLES
-
+ JEU ET CONSIGNES ENTI?REMENT EN FRAN?AIS

+ BON USAGE DES CARACT?RISTIQUES DE LA CONSOLE

+ UNE SOIXANTAINE DE RECETTES D?COUP?ES EN PLUS DE 150 MINI-JEUX
- ABSENCE DE CHALLENGE PASS? UN CERTAIN ?GE

- MUSIQUES TROP R?P?TITIVES

- STYLET MANQUANT DE PR?CISION
  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire