Critique série
Publié le 01/08/2017 à 12h07 par Catheolia
Vampire Diaries - Saison 7
7 /10

Après qu'Elena ait été condamnée au sommeil, ceux qui restent tentent d'aller de l'avant. Damon apprend à vivre seul. Stefan affronte ses premiers amours en se rapprochant de Caroline qui pleure la perte de son amie et de sa mère tandis que Bonnie apprend à contrôler ses nouveaux pouvoirs. Lily, la mère de Damon et Stefan, tente de séparer ses fils. Damon est déterminé à la vaincre, elle et son groupe d'Hérétiques.

Mystic Falls a bien changé sans Elena... Sans son héroïne, Julie Plec a du repenser sa série afin de ne pas perdre l'intérêt de l'audimat. Pari audacieux, surtout quand on sait à quel point Elena pouvait amener aux différentes intrigues. Le départ de l'actrice Nina Dobrev a forcé les créateurs de la série à changer un peu de format pour combler le manque qui ne manquerait surement pas de se faire sentir.

Nous retrouvons donc Stefan, Damon, Caroline, Bonnie et les autres qui tentent de vivre leurs vies sans Elena à leurs côtés. De nouvelles histoires d'amour, de nouveaux périples... on se concentre notamment au début de la saison sur les frères Salvatore qui réapprennent à vivre avec l'idée que leur mère est belle et bien vivante et a bien l'intention de rester dans leurs vies.

A chaque saison ses nouveaux personnages et nous faisons ainsi connaissance avec Rayna Cruz, (Leslie-Anne Huff), chasseuse de vampires centenaire à la poursuite des Hérétiques, Julian (Todd Lasance, "Spartacus") et Lily Salvatore (Annie Wersching, "24 heures Chrono", "Castle").
Là où "Les Originels", malgré leur statut d'antagoniste, avaient réussi à se faire aimer du grand public (au point de gagner leur propre série), nous avons du mal à nous attacher aux nouveaux arrivants de cette saison, d'autant plus que la violence dont ils font parfois preuve nous prend par surprise, les saisons précédentes ne nous ayant pas vraiment habitué à ça. Rayna, elle, ne fera qu'antagoniser tous le monde sans pour autant réussir faire suffisamment impression.

Scénario plus sombre et légèrement plus chaotique, l'intrigue de cette saison nous attire néanmoins peu à peu dans ses filets grâce aux Flashforward qui nous donnent un aperçu de ce que sont devenus nos héros trois ans plus tard. Et autant dire que ces bons dans le temps déstabilisent un peu, nous donnant envie de savoir comment on en est arrivé là. On a du mal à suivre mais on s'accroche.
Néanmoins l'idée est bonne pour donner une nouvelle énergie à la série. On aurait bien aimé continuer avec ce format d'ailleurs.

Quoi qu'il en soit cette saison se révèle assez riches en événements, bien aidée par les flashforwards et le développement des histoires parallèles à l'intrigue principale.
On voit néanmoins que c'est bientôt la fin, cette saison s'avérant être l'avant dernière de la série. Il est temps de commencer à dire au revoir à nos personnages et de conclure leurs histoires. Ils l'ont bien mérité.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire