Critique série
Publié le 22/11/2017 à 12h42 par Grégory
La Maison d'Apre-Vent
8 /10

Un fabuleux héritage donne lieu à un interminable procès, autour duquel se croisent des destins très divers : Lady Deadlock, qui cache un lourd secret, le riche philanthrope John Jarndyce, la jeune orpheline Esther Summerson aux origines mystérieuses, un jeune clerc indiscret, un très inquiétant avocat, un petit balayeur de rue...

"La Maison d'Apre-Vent", dont le nom original est "Bleak House", est le neuvième roman du célèbre écrivain Charles Dickens. Beaucoup moins connu que d'autres romans de l'auteur comme "Oliver Twist" et "Les Grandes Espérances ", ce livre a eu droit tout de même à trois adaptations télévisuelles : une en 1959, une autre en 1985 et enfin celle qui nous intéresse aujourd'hui datant de 2005. Derrière ces adaptations se cache la chaîne anglaise BBC qui accumule les adaptations de romans en productions télévisuelles comme "Orgueil et préjugés" et "Jane Eyre"... Cette mini-série se compose de huit épisodes d'une cinquantaine de minutes.

Difficile de dire si la mini-série respecte l'oeuvre originale de Dickens mais il n'en reste pas moins qu'elle est de très bonne qualité. Que ce soit au niveau du casting, des décors, des costumes ou encore de la réalisation, il est clair que la BBC a mis le paquet pour proposer à ses spectateurs un show de qualité qui respecte également la période où se déroule l'action (les années 1830). Même si l'intrigue peine véritablement à démarrer, le rythme finit, au bout de deux épisodes, par s'accentuer entre le procès, les aventures amoureuses et les mystères qui entourent le passé de certains personnages. L'histoire ne cesse d'attiser notre curiosité et notre attention pour finalement nous rendre compte que c'est déjà fini... Les téléspectateurs prendront un certain plaisir de suivre les interactions, ô combien complexes, entre chaque personnage interprété brillamment par une pléiade de stars.

La BBC s'est offert un casting luxueux composé de quelques guests stars comme Gillian Anderson ("X-Files"...) excellente dans le rôle de l'aristocrate Lady Dedlock, Charles Dance ("Game of Thrones"...), Denis Lawson ("The Machine"...), Carey Mulligan ("Gatsby le Magnifique"...), Nathaniel Parker ("Stardust, le mystère de l'étoile"...) ou encore Burn Gorman ("Crimson Peak"...). Tous les acteurs s'en tirent très bien et certains d'entre eux ont des rôles qui leur vont comme un gant comme Charles Dance dans le rôle de l'avocat acharné Mr. Tulkinghorn ou encore Patrick Kennedy dans celui de Richard Carstone.

En résumé, "La Maison d'Apre-Vent" est une mini-série anglaise de qualité interprétée par un casting brillant avec une Gillian Anderson excellente bien loin de son rôle de Dana Scully dans "X-Files".

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire