Critique film
Publié le 21/10/2019 à 15h32 par Floriane
Retour à Zombieland
7 /10

Le chaos règne partout dans le pays, depuis la Maison Blanche jusqu’aux petites villes les plus reculées. Nos quatre tueurs doivent désormais affronter de nouvelles races de zombies qui ont évolué en dix ans et une poignée de rescapés humains. Mais ce sont les conflits propres à cette « famille » improvisée qui restent les plus difficiles à gérer…

En 2009 sortait sur les écrans un énième film de zombies : "Bienvenue à Zombieland" de Ruben Fleischer. Mais loin d’être un film post-apocalyptique classique, le film puisait dans le genre de la comédie horrifique loin du politiquement correct avec une touche méta. Résultat ? Le bouche à oreilles a fonctionné. Et le film de Fleischer rencontra son public, avant de devenir culte pour beaucoup. 10 ans plus tard, la "famille" composée de Tallahassee (Woody Harrelson), Columbus (Jesse Eisenberg), Wichita (Emma Stone) et Little Rock (Abigail Breslin) est de retour. Toujours avec Ruben Fleischer derrière la caméra ce "Retour à Zombieland" réussi-t-il à retrouver la fraicheur du premier ?

Après un générique tout en ralenti et dégommages de zombies, on retrouve le quatuor de personnages qui souhaite se poser et vivre un semblant de normalité en s’installant à la Maison Blanche. Mais tout ne se passe évidemment pas comme prévu. Et le film s’embarque dans un road trip délirant et gore sur les routes désertiques des US.

Si l’intrigue a quelques temps morts, on s’amuse beaucoup à suivre la bande. Les vannes fusent, les références s’accumulent sans en faire trop et les situations improbables s’enchaînent. Mais le film n’oublie pas d’écrire ses personnages. Et c’est là que réside la force du film. On est heureux de retrouver et de voir évoluer cette petite "famille". Les quatre acteurs s’amusent toujours autant et ça se sent. Mention spéciale à Jesse Eisenberg et son personnage de Columbus toujours aussi génial. On notera aussi les apparitions de Rosario Dawson, Luke Wilson et une particulièrement jouissif de Bill Murray.

Mais que les fans d’hémoglobine se rassurent, "Retour à Zombieland" contient son lot de scènes de massacres de zombies, dont certaines scènettes hilarantes.

Dans la veine du premier "Retour à Zombieland" est une comédie horrifique efficace qui a su trouver sa pâte et se faire sa place dans le genre balisé des films de zombies.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire