Critique film
Publié le 16/10/2019 à 23h51 par Floriane
Maléfique : Le Pouvoir du Mal
7,5 /10

Plusieurs années après avoir découvert pourquoi la plus célèbre méchante Disney avait un cœur si dur et ce qui l’avait conduit à jeter un terrible sort à la princesse Aurore, « MALEFIQUE : LE POUVOIR DU MAL » continue d’explorer les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.

5 ans après le succès du premier film, Disney sort sur les écrans la suite des aventures de la vilaine légendaire : "Maléfique : Le Pouvoir du Mal". Avec son interprétation originale du conte et l’excellente performance d’Angelina Jolie, "Maléfique" de Robert Stromberg était une très bonne surprise de l’année 2014. Il n’en fallait pas plus pour qu’un second opus voit le jour. Mais la magie est-elle toujours au rendez-vous ? On vous donne la réponse avec ces trois bonnes raisons d’aller voir le film.

1. Son univers
L’un des points forts du "Maléfique" de 2014 était son univers crée spécialement pour le film. Entre les créatures magiques drôles et mignonnes, les pouvoirs de Maléfique et la "land", le film nous embarquait sans difficulté dans son récit. Mais pour le deuxième, le studio a été plus loin en révélant les origines de la fée noire. Ce glissement du récit vers une origin story pure et dure, permet au film de nous montrer un tout nouveau univers avec ses nouvelles règles et une esthétique différente.

2. Sa réinvention du conte
Comme pour le premier volet, "Maléfique : Le Pouvoir du Mal" s’amuse a réinventer le conte à l’origine de son récit. Ici, les origines et motivations de Maléfique sont bien différentes et plus creusées. Le film creuse aussi son message de tolérance. Déjà présent dans le film de 2014, il est ici amplifié avec l’antagoniste du film : la Reine Ingrith (Michelle Pfeiffer) et sa vision étriqué du monde. "Le Pouvoir du Mal" joue aussi avec les codes du conte de fées en déjouant nos attentes et les clichés qu’amènent le genre.

3. Angelina Jolie
Mais le point fort du film reste Angelina Jolie. L’actrice est parfaite dans le rôle de Maléfique. On sent qu'elle s’amuse à jouer ce rôle de "méchante" au grand coeur. Jolie est aussi impressionnante dans les scènes où elle doit provoquer la peur, que celles où l’émotion prend le dessus. En particulier lors de scènes avec Aurore où l’alchimie avec Elle Fanning marche toujours autant.

"Maléfique : Le Pouvoir du Mal" réalisé par Joachim Rønning est un conte de fée moderne à l’univers riche et porté par la charismatique Angelina Jolie.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire