Critique film
Publié le 25/01/2019 à 16h08 par Floriane
Love, Simon
7 /10

On mérite tous une première grande histoire d’amour. Pourtant pour le jeune Simon, c’est compliqué. Il a une vie normale, dans une famille qu’il adore, et est entouré d’amis extraordinaires, mais il garde pour lui un grand secret : personne ne sait qu’il est gay et il ne connaît pas l’identité de son premier coup de coeur, avec qui il communique en ligne. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante... Ses amis prendront alors une place essentielle pour l’aider à changer sa vie et découvrir le premier amour.

Alors que l'Amérique de Trump continue de mener la vie dure aux LGBTQ+, un film avec un héros gay a beaucoup fait parler de lui outre-Atlantique. Soutenu publiquement par plusieurs stars Hollywoodiennes (Neil Patrick Harris, Kristen Bell), le film "Love, Simon" est devenu au fil des mois un petit phénomène sociétal avant d'enfin arriver en France.

Adapté du roman "Moi, Simon, 16 ans, Homo sapiens" de Becky Albertalli, l'originalité du film ne se trouve pas dans son récit initiatique en tant que tel, mais dans son personnage principal.
Gentil, artistique avec une visage d'ange Simon (Nick Robinson) a tout du héros basique des films pour adolescents. Seule différence : Simon est gay. Ici, pas de suspense ou autres entourloupes auquel Hollywood nous a habitués. Le film traite frontalement de l'homosexualité et surtout du moment souvent difficile qu'est le coming-out.

Le tour de force du récit est de s'inscrire dans le genre codifié du teen-movie pour mieux parler de ce sujet encore malheureusement trop tabou. Film sous influences (on pense forcément à "Breakfast Club" de John Hughes), "Love Simon" sort du lot grâce à son écriture travaillée qui évoque avec brio toutes les craintes et étapes que de nombreux jeunes homosexuels rencontrent, ainsi que ses personnages incarnés à l'écran par un casting investi (Katherine Langford, Josh Duhamel, Jennifer Garner).

Derrière cette nouvelle pépite du cinéma US, on retrouve le duo de scénaristes de la série à succès "This Is Us", Elizabeth Berger et Isaas Aptaker et le producteur/showrunneur en vogue de la TV américaine Greg Berlanti ("Arrow", "Flash", "Legends of Tomorrow", "Supergirl", "Black Lightning"). La rencontre entre l'écriture dramatique de Berger/Aptaker et l'½il bienveillant sur l'adolescence de Berlanti provoque des étincelles et nous offre un film malin sur l'acceptation de soi.

On pourrait reprocher au film ses grosses ficelles (les chansons pop rock bien placées, le personnage de la meilleure amie, les sportifs homophobes, etc.), si elles n'étaient pas là pour mieux dérouler les intentions de ses auteurs : montrer que l'homosexualité est normale.

Baigné dans une pop culture euphorisante, "Love Simon" est un teen-movie juste et émouvant. Un film nécessaire pour faire avancer les mentalités sur l'homosexualité.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire