Critique film
Publié le 26/04/2018 à 12h00 par Grégory
Les Gladiateurs
8,5 /10

Persuadé que la Tunique du Christ lui assurerait une vie éternelle, l'empereur Caligula cherche à la retrouver par tous les moyens. La Tunique est sous la protection de Démétrius, ancien esclave affranchi. Or, celui-ci est condamné pour avoir frappé un soldat : il devra prendre part aux combats de gladiateurs.

Faisant suite au long métrage de 1953 "La Tunique" de Henry Koster, "Les Gladiateurs", ou en version originale cela donne "Demetrius and the Gladiators", est un péplum spectaculaire réalisé en 1954 par Delmer Daves ("Le Trésor du Guatemala"...) qui s'avère bien plus réussi que son prédécesseur.

La première des raisons c'est que le film de Daves utilise avec efficacité toute la beauté du CinemaScope avec des séquences magnifiques qui nous plongent au c½ur de l'arène et des combats le tout sublimées par des couleurs vives éclatantes. Ensuite, le long métrage réunit tous les ingrédients que l'on attend dans ce genre de production hollywoodienne : de l'action, des décors et des paysages somptueux, un casting de premier choix, des combats épiques (celle des tigres est assez impressionnante...) et une reconstitution historique la plus réaliste possible (que ce soit au niveau des décors, des costumes, des accessoires...). Bref, tout est réuni pour faire de "Les Gladiateurs", un spectacle divertissant et fascinant avec un bon nombre de rebondissements inattendus.

Pour le casting, on retiendra les présences de Victor Mature ("La Brigade des bérets noirs"...) dans un rôle à la fois touchant et courageux, celui de Demetrius, Jay Robinson ("Le Seigneur de l'aventure"...), Susan Hayward ("Tant que soufflera la tempête"...) éblouissante dans celui de Messaline ou encore Michael Rennie ("Le Monde Perdu"...).

En résumé, bien meilleur que son prédécesseur, "Les Gladiateurs" est un péplum certes classique dans son fond mais impressionnant avec des décors et paysages magnifiques, un casting prestigieux et des combats réalistes et épiques dans l'arène.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire