Critique film
Publié le 19/07/2019 à 11h29 par Kévin Aubin
La Mule
9,5 /10

À plus de 80 ans, Earl Stone est aux abois. Il est non seulement fauché et seul, mais son entreprise risque d'être saisie. Il accepte alors un boulot qui en apparence ne lui demande que de faire le chauffeur. Sauf que, sans le savoir, il s'est engagé à être passeur de drogue pour un cartel mexicain. Extrêmement performant, il transporte des cargaisons de plus en plus importantes. Ce qui pousse les chefs du cartel, toujours méfiants, à lui imposer un "supérieur" chargé de le surveiller. Mais ils ne sont pas les seuls à s'intéresser à lui : l'agent de la DEA Colin Bates est plus qu'intrigué par cette nouvelle "mule". Entre la police, les hommes de main du cartel et les fantômes du passé menaçant de le rattraper, Earl est désormais lancé dans une vertigineuse course contre la montre...

Clint Eastwood vit de petits boulots puis part à l'armée, où ses rencontres l'amènent à travailler chez Universal. Il fait sa première apparition à l'écran en 1955 dans La Revanche de la créature, puis enchaîne les petits rôles anecdotiques. Peinant à percer dans son pays, il accepte de partir en Italie, et c'est grâce à Sergio Leone et la trilogie Pour une poignée de dollars, Et pour quelques dollars de plus et Le Bon, la brute et le truand qu'il devient très populaire. Devenu une star en quelques années, Eastwood retourne aux États-Unis et profile une longue carrière enchaînant les rôles marquants au cinéma. Il assure également le rôle de réalisateur en signant son premier film en 1971 avec Un frisson dans la nuit. S'en suivent de nombreuses réalisations pour la plupart plébiscité par la critique et le public.

En 2019, il revient avec La Mule, inspiré de la vie de Leo Sharp (Earl Stone dans le film), vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Le grand Clint Eastwood revient avec un drame qui signe son grand retour devant et derrière la caméra. L'acteur/réalisateur porte ce film comme si c'était le dernier comme une sorte d'hommage testamentaire. Il déroule une histoire sur le temps qui passe, celui qui n'épargne personne et surtout met en évidence un monde actuel qui va trop voire très vite. A travers l'histoire d'un vétéran de guerre soucieux de son travail mais pas de sa famille, Eastwood confronte cet homme à la dure réalité et déroule un regard sur la vie, celle passée et présente où le temps ne l'épargne pas. C'est une incroyable leçon de vie que le réalisateur nous donne à voir, nous spectateur qui assistons à l'inévitable voire l'inéluctable. Le rythme du métrage se veut lancinant, prend le temps de faire acte des nombreux aléas qui rythment la vie de notre héros, et ce, pour mieux impacter et impliquer son spectateur. Résultat, l'émotion est grande et le sentiment d'insécurité se fait sentir tout du long. Eastwood préférant dérouler une histoire faisant écho à la vie de chacun dans une ambiance crépusculaire que d'aller dans la fiction facile et dénuée de sens.

Clint Eastwood porte ce film à bras le corps avec tout l'amour et l'intensité qu'il éprouve à mettre dans son art qu'est le cinéma. La mise en scène est magnifique avec des acteurs mis en avant à la perfection, les décors rappellent la véracité du récit et amènent le spectateur à rester terre à terre, la photographie mise sur les couleurs sombres et la lumière naturelle et offre une atmosphère étouffante et la bande-son profile des musiques très ricaines. Une réalisation menée d'une main de maître.

Clint Eastwood est également devant la caméra et campe le héros principal de son film. Que dire si ce n'est que l'acteur est une fois de plus magistral dans ce rôle de vieil homme solitaire que le temps n'a pas épargné à tel point que l'on en voit les stigmates sur son visage. Il électrise chaque plan de sa présence et chacune de ses apparitions sont marquantes. Le film bénéficie de très bons et beaux seconds rôles avec des acteurs de marque. Chacun arrive à tirer son épingle du jeu même dans des scènes mineurs grâce à des rôles bien écrits.

Pour sa nouvelle réalisation, Clint Eastwood signe une très belle oeuvre cinématographique tel un testament d'un grand nom du cinéma américain. Un film sur le temps qui passe et le monde actuel qui nous entoure à travers l'histoire incroyable d'un vétéran de guerre. Le tout servi par un casting excellent, Clint Eastwood étant magistral.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire