Critique film
Publié le 09/08/2018 à 11h52 par Grégory
La Malédiction Winchester
6,5 /10

Sarah Winchester, riche héritière de l'entreprise d'armes Winchester Rifle, construit une maison après la mort tragique de son mari et son fils. Elle croit que sa famille est maudite par les fantômes de tous ceux tués par ses armes et construit donc une maison pendant 38 ans pour y emprisonner les mauvais esprits. Eric Price, un psychiatre au passé trouble, est engagé pour déterminer si Sarah Winchester est folle, ou pas...

Derrière le long métrage "La Malédiction Winchester " se trouve les frères Spierig (on leur doit doit en outre le sympathique "Predestination" et le décevant "Jigsaw") à la réalisation ainsi qu'au scénario (en compagnie de Tom Vaughan). Le film s'inspire directement de l’histoire vraie de Sarah Winchester, héritière d'une immense fortune grâce à la société de son époux (la Winchester Repeating Arms Company), une entreprise de construction d'armes américaines entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Elle était persuadée que des esprits allaient la tuer si sa maison en Californie était terminée. De ce fait, Sarah Winchester utilisa sa fortune afin d'agrandir de façon ininterrompue sa maison pendant 38 ans. Depuis sa mort, la maison Winchester est devenue un célèbre lieu touristique connue pour ses nombreux escaliers et couloirs qui ne mènent nulle part.

Malgré une première partie réussie composée d'une mise en scène et d'une photographie soignée avec la découverte de cette immense demeure affublée d'un labyrinthe de couloirs et d'escaliers qui ne vont nulle part, "La Malédiction Winchester" s'avère être au final un énième film de fantômes avec une seconde partie beaucoup plus banale et prévisible. En effet, le scénario se tourne au bout d'une certain temps vers une succession de séquences peu inspirées en accumulant les clichés du genre. Et ce n'est malheureusement pas les "jump scares" peu efficaces qui amélioreront le tout. C'est bien dommage car le sujet de base était fort prometteur et, de plus, le casting était vraiment à la hauteur avec Helen Mirren, vraiment excellente, en tête d'affiche.

Saluons également les interprétations du reste du casting dont Jason Clarke ("Terminator Genisys"...) dans le rôle du docteur Eric Price, Sarah Snook ("Steve Jobs"...), Eamon Farren ("Lion"...) ou encore Angus Sampson ("Insidious : la dernière clé"...).

En résumé, "La Malédiction Winchester" est un film fantastique certes peu original manquant cruellement d'inspiration dans la seconde partie mais l'ensemble reste pour le moins divertissant.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire