Critique film
Publié le 17/01/2019 à 10h29 par Grégory
The Black Cage
7 /10

Une jeune fille vit dans une maison isolée, au c½ur des bois, avec son père et son chien loup. A la suite d'un accident, elle a perdu un bras. Que lui est-il arrivé ? Dans la forêt, elle découvre un mystérieux cube noir. Il semble avoir la faculté d'agir sur le passé...

"The Black Cage" est la toute première réalisation du cinéaste Sadrac González-Perellón qui nous offre ici un thriller futuriste mêlant avec une certaine habileté la science-fiction, le fantastique et l'horreur. Avec au menu, une jeune fille au bras mécanique, une grande maison high tech à la beauté envoûtante perdue au milieu des bois, un chien loup doté de la parole et un mystérieux cube noir, il est évident que ce long métrage a de quoi susciter de l'intérêt avec une histoire originale et prometteuse... Le résultat final est-il à la hauteur de nos espérances ? Et bien, oui et non...

Alors, oui, "The Black Cage" brille par l'originalité de son scénario et plus particulièrement sur sa trame principale et non sur sa grande révélation finale. Effectivement, c'est le réel point noir dans ce film, la fin... Alors que tout au long du film, on nous distille tout un tas de scènes aussi étranges que captivantes (parfois certes un peu longues) brillamment mises en scène par une photographie et une réalisation soignées jusqu'à nous servir une fin décevante et prévisible qui gâche un peu le travail effectué auparavant. C'est bien dommage mais l'ensemble reste au final passionnant.

Devant la caméra, on notera l'excellente interprétation de la jeune actrice britannique Lowena McDonell qui nous livre une performance remarquable dans le rôle d'Alice. Il y a aussi les présences de Will Hudson ("Django Unchained"...) et Julian Nicholson.

Pour son premier film, le réalisateur Sadrac González-Perellón signe une oeuvre originale et soignée malgré une fin beaucoup trop classique.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire