Critique film
Publié le 05/12/2017 à 15h57 par Floriane
The Bachelors
6,5 /10

Suite au décès de sa femme, Bill et son fils Wes de 17 ans déménage d'une petite ville à la grande ville pour un nouveau départ. Chacun va vivre une romance qui va l'éloigner de l'autre afin de mieux se rapprocher par la suite.

Présenté au dernier Festival du Cinéma Américain de Deauville, "The Bachelors" est un drame sincère sur le deuil et le passage à l'âge adulte. Réalisé par Kurt Voelker, le film met tendrement en scène ce père et son fils face à la disparition d'un être cher. Bien que le sujet paraisse classique et surexploité au cinéma, "The Bachelors" tire son épingle du jeu grâce à une écriture subtile qui évite le côté larmoyant de ce genre de récit.

Mais l'intérêt du film réside surtout dans la rencontre à l'écran entre l'actrice-réalisatrice-scénariste française Julie Delpy ("2 Days in Paris", "La Comtesse", "Le Skylab") et l'acteur oscarisé J.K Simmons ("Whiplash", "La La Land"). La talentueuse Julie Delpy se glisse avec aise dans ce rôle de prof de français d'une grande douceur, mais qui n'a pas la langue dans sa poche. On ne peut s'empêcher de sourire quand son personnage se lance dans une tirade sur l'indépendance de la femme. Du pur Julie Delpy pour notre plus grand plaisir ! Face à elle on retrouve la force brute J.K Simmons. Habitué à des rôles plus nerveux l'acteur surprend dans ce rôle posé, mais surtout poignant, de ce père dépressif essayant de se trouver face au vide laissé par son épouse. La jeune génération n'est pas en reste avec Josh Wiggins dans le rôle de Wes et Odeya Rush (bientôt à l'affiche de "Lady Bird") en Lacy. Le duo arrive à ne pas sombrer dans les clichés des performances d'adolescents difficiles.

"The Bachelors" sera disponible le 15 décembre sur la nouvelle plateforme VOD, E-Cinema.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire