Critique film
Publié le 20/05/2019 à 10h54 par Kévin Aubin
Mon Inconnue
10 /10

Du jour au lendemain, Raphaël se retrouve plongé dans un monde où il n'a jamais rencontré Olivia, la femme de sa vie. Comment va-t-il s’y prendre pour reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue ?

Hugo Gélin commence par réaliser des making-of et des pubs avant de fonder en 2009 sa société de production Zazi Films. En 2012, il écrit, produit et réalise son 1er long-métrage, Comme des frères, nommé 2 fois aux Césars 2013. Il signe son second long en 2016 avec Demain tout commence, deuxième plus gros succès français de l'année.

En 2019, il revient avec sa nouvelle comédie dramatique, Mon Inconnue. Sur le papier, le film ressemble aux comédies dramatiques actuelles, le ressort fantastique en plus. Mais c'était sans compter sur le talent du réalisateur qui se vérifie de film en film, qui offre aux spectateurs une oeuvre cinématographique qui sort des sentiers battus dans le bon sens du terme. S'appuyant sur un ressort fantastique bien connu, il redonne un regain d'énergie à l'histoire d'amour pour du renouveau ô combien bienvenu. L'histoire se déroule avec une énergie folle qui se distille et se maintient tout du long. Les rebondissements ne manquent pas entre des purs moments de comédie aux dialogues clinquants et des moments plus intimistes où l'aspect dramatique vient titiller nos émotions. Le ton est juste, l'humour fait mouche à chaque fois et le rythme est mené tambour battant pour un divertissement de tous les instants. Cette histoire fait rappeler aux uns, leur premier grand amour et pour d'autres, une histoire belle qu'ils aimeraient un jour connaître. Un sujet usé jusqu'à la corde que le réalisateur ose user davantage pour le plus grand plaisir des spectateurs. Une bouffée d'air frais qui fait du bien après visionnage et qui donne envie d'y retourner.

Hugo Gélin a beaucoup de talent derrière la caméra et il le prouve une fois encore. La mise en scène est inventive et met en avant les acteurs à la perfection, les décors entre ville et campagne invitent à l'évasion parfois onirique, la photographie brille par toutes ses couleurs avec une harmonie évidente dans l'image et la bande-son est très belle avec notamment des morceaux de piano sublimes. Une réalisation où le souci du détail se fait sentir.

François Civil et Joséphine Japy forment le duo amoureux du métrage. D'un côté, François Civil confirme une fois de plus son talent d'acteur et excelle dans son rôle d'homme à qui tout réussi qui se retrouve en un rien de temps désemparé. De l'autre, Joséphine Japy moins connue du grand public est sublime de par sa beauté naturelle et son bon jeu d'actrice. L'alchimie entre les deux acteurs crève l'écran. Mention spéciale à Benjamin Lavernhe qui complète le duo pour en faire un trio. L'acteur est impeccable surtout dans sa capacité à faire rire à chacune de ses apparitions. Les seconds rôles ne sont pas en reste et font mouche également.

Pour sa nouvelle réalisation, Hugo Gélin signe un film merveilleux sur un sujet qu'il renouvelle parfaitement, l'histoire d'amour. Une comédie pétillante avec de l'émotion portée par un superbe trio d'acteurs. A voir absolument.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire