Critique film
Publié le 02/03/2018 à 11h51 par Kévin Aubin
Kingsman : Le Cercle d'or
9,5 /10

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Matthew Vaughn commence à travailler comme assistant-réalisateur. A 25 ans, il produit son premier long-métrage, Témoin innocent, qui reçoit quelques bonnes critiques à défaut d'un succès au box-office. Mais c'est sa rencontre avec Guy Ritchie qui va le faire définitivement entrer dans le cinéma en tant que producteur. Ainsi, il produit les films de Guy Ritchie mais leur partenariat prend fin avec la sortie du film A la dérive qui est un échec total. En 2004, il fait ses premiers pas en tant que réalisateur avec Layer Cake mettant en scène Daniel Craig. Le film passe plutôt inaperçu mais permet à Matthew Vaugnh d'être repéré par les studios dont la Paramount avec lesquels il réalise l'adaptation du roman fantastique Stardust. Continuant sur sa lancée, il réalise une nouvelle adaptation, cette fois-ci d'une bande-dessinée, Kick-Ass. Et enchaîne avec la mise en scène de X-Men Le commencement. Par la suite, il délaisse quelque peu la réalisation pour se concentrer sur la production et la scénarisation des suites de Kick-Ass et X_Men.

En 2014, il fait son grand retour derrière la caméra pour adapter un comics : Kingsman : Services secrets. Le film est un véritable succès autant critique que public. C'est donc en toute logique qu'une suite voit le jour avec Kingsman : Le Cercle d'or. Matthew Vaughn officie toujours en qualité de réalisateur et c'est tant mieux car une fois de plus le film est une réussite. Ayant déjà renouvelé le film d'espionnage, il poursuit sur sa lancée en poussant le curseur à son extrême. Cette fois-ci nos héros s'allient à leurs homologues américains pour contrer une nouvelle menace. Et bien évidemment en Amérique tout est plus démesuré, ce qui ne peut annoncer que du très bon. Mais ce n'est pas pour autant que l'esprit anglais est oublié car la touche so british est bien présente. Si l'histoire rappelle quelque peu celle du premier opus, elle est pourtant plus dense dans ce qu'elle veut raconter sur les différents personnages. Le film étant composé dune galerie de personnages hallucinante. Mais ce que l'on retient dans ce film est assurément tout ce qui gravite autour de cette histoire. Les rebondissements affluent et rythment le film de façon crescendo, les scènes d'action bien que plus condensées et moins éparpillées sont excellentes, et qui plus est c'est d'une inventivité et d'une générosité qui ne peuvent que faire plaisir au spectateur. Le réalisateur prend un malin plaisir à repousser toutes les limites du divertissement tout public mélangeant l'aventure, l'espionnage et la comédie. Il faut bien dire que certaines scènes sont mémorables aussi bien dans leur action démesurée qui repoussent les limites stylistiques du premier film que dans des dialogues finement ciselés qui permettent aux personnages de briller. Quelques faiblesses peuvent-être soulignées comme quelques longueurs et de l'action moins bien répartie sur l'ensemble du film. Malgré cela, cela n'empêche au film d'aller au bout de ses idées, et de s'assumer en tant que divertissement décomplexé qui ose tout, et ça fait plaisir à voir.

Matthew Vaughn fait à nouveau merveille et se retrouve en pleine possession de ses moyens pour signer une réalisation dingue. La mise en scène est jouissive, les décors démesurés et grandeur nature participent à l'extravagance du film dans son ensemble, la photographie joue sur les couleurs et en met plein la vue, et la bande-son envoie du lourd et est parfaite dans le genre. Le réalisateur s'éclate et fait vivre un pur moment de cinéma au spectateur.

Comme d'habitude, Matthew Vaughn chérit ses personnages et propose dans son film une belle distribution. Taron Egerton est le jeune homme de toutes les situations et prouve qu'il a tout d'un grand. Colin Firth est l'anglais par excellence et de par son aisance de jeu naturelle fait mouche à chacune de ses apparitions. Mark Strong est le second couteau qui ici est davantage mis sur le devant de la scène et où il assure grave. Pour accompagner ce trio de têtes, on retrouve des acteurs américains tous très impliqués et forts attachants. Mention spéciale à Elton John qui signe des apparitions à mourir de rire.

Pour sa nouvelle réalisation, Matthew Vaughn se fait plaisir et emporte le spectateur dans un pur divertissement comme on aime en voir au cinéma. Le casting est royal et le renouveau du film d'espionnage est toujours là ! On ne peut qu'espérer qu'un troisième opus vienne conclure comme il se doit cette saga.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Code de vérification
:
0 commentaire