Critique film
Publié le 13/09/2017 à 12h27 par Fred
Amis pour la vie
6 /10

Steve Dallas est un présentateur météo sur une chaîne câblée locale. Vivant comme un adolescent, il passe son temps libre avec son meilleur ami, Ben, à fumer et à boire. Mais le père de Ben meurt : il devient alors propriétaire du magasin familial, d'une maison de campagne et de millions de dollars aux dépens de sa s½ur, qui, elle, n'a rien obtenu.

Prenant pour trame les désordres familiaux, "Amis pour la vie" est la première réalisation de Matthew Weiner (créateur de la série "Mad Men"). Ce premier long métrage se penche sur la vie de Steve Dallas (Owen Wilson), présentateur météo, et de son meilleur ami Ben Baker (Zach Galifianaki), sorte d'ermite vivant en dehors de la société. La vie de ses deux adulescents va être bousculé le jour où Ben apprend la mort de son père.

Steve et Ben semble ne jamais avoir atteint l'age adulte, bloqué dans une espèce d'insouciance où la vie doit être vécue au jour le jour sans se soucier des conséquences de ses actes. Steve pousse ce concept jusqu'au bout, toujours fauché et occupant son temps libre entre consommation d'herbe et recherche de femmes en tout genre (collegue de travail, prostituées,etc..) pour des aventures d'un soir. Ben, lui, est plutôt un solitaire hirsute vivant dans une cabane, sans réel revenu, il se laisse vivre en marge de la société dont il rejette la plupart des principes.

Apprenant la mort du père de Ben, les deux compère se rendent dans la ferme familiale et retrouve la s½ur de celui-ci ainsi que sa belle-mère (de 30 ans plus jeune que son défunt père), participe à l'enterrement et découvre que Ben est désigné comme l’héritier principal. Il devient millionnaire.
Le choc de la mort paternel et le lègue de la fortune à la brebis galeuse de la famille engendre des tensions et des conflits qui vont faire sortir Steve et Ben de leur style de vie les obligeant à faire des choix radicaux.

Matthew Weiner met en scène une satyre comico-dramatique où s’entremêle des moments absurdes et décalés ainsi que de vrais drames. N’hésitant pas à créer le malaise par des scènes en rupture avec le ton global du long métrage, On croise ainsi des amishs totalement dépassé par les événements, une exécution de poulet pour le moins étrange et un rapprochement entre Ben et sa belle-mère qui laisse perplexe.

Le tout laissant l'impression que Matthew Weiner n'a jamais vraiment su (ou décidé) quel ton donné à son film, entre comédie américaine et drame sur une famille dysfonctionnelle.
Reste tout de même le choix judicieux d'un casting d'acteurs expérimentés, le duo Owen Wilson/Zach Galifianaki fonctionnent autant dans les scènes absurdes que les moments plus sérieux. A l'instar des rôles masculins, Amy Poehler et Laura Ramsey assurent leurs parties de façon convaincantes.

En voulant jouer sur plusieurs tableaux, Matthew Weiner perd le spectateur et manque la réflexion de fond qui traverse "Amis pour la vie", celle-ci posant la question sur la place de l'individu au sein de la famille, de la société et de ses propres choix de vie. Reste un duo d'acteurs dont la complicité fonctionne toujours aussi bien et fait mouche sur l’écran.

  VOUS AIMEREZ AUSSI :
  COMMENTAIRES :
Prénom :
Mail :
Votre mail ne sera pas publié  
Note :
  /10
Code de vérification
:
0 commentaire
0 /10